► Philippe Bihouix, "En finir avec l’espoir fou des métropoles vertes"

Partager
Intégrer
  • Ajoutée 31 juil. 2022
  • ► Colloque International d'architecture 2022, L'usure du Monde. Par la Société française des architectes. Avec le soutien du mécénat de La Caisse des dépots. En partenariat avec le CNRS (GDRI, "Savoirs artistiques et traités d'art"). En savoir + : sfarchi.org/lusuredumonde/
    La reproduction comme la diffusion du contenu des conférences, tant dans leur version écrite que vidéo, sont strictement interdites sauf autorisation écrite préalable de la Société française des architectes.

Commentaires • 59

  • David Marchand

    Enorme Mr Bihouix une fois de plus 👍🏻👏🏻👏🏻👏🏻 Merci pour ce concentré de bon sens et de drolerie qui fait passer votre message totalement essentiel parfaitement !

  • Ludovic Matrand

    Merci pour le partage ! En souhaitant tout le meilleur à Mr Bihouix et que nombre d'entre nous suivent de près ses réflexions ^^ Portez vous bien

  • overflo7

    Expliquer à des architectes qu'on va devoir moins construire et se faire applaudir, quel talent!

  • Lionel Rondeau

    Excellent ! Vraiment intéressant et nécessaire. Merci M. Bihouix

  • Lydia About

    En finir avec l’ESPOIR fou pour cultiver l’ESPOIR LUCIDE … Un ÉNORME merci, une intervention essentielle pour le futur de l’urbanisme . 🌍🤩🤩🤩🕊👏👏👏👏👏👏👏👏👏

  • laurette2.0

    pour moi, la bonne réflexion, les bonnes solutions, mais 7 commentaires et 4260 vues au 22/08, l'intelligence et le bon sens ne sont pas légion ...( perso virage à 180° effectué cette année) mais merci cela me permettra d'avoir des mots et des arguments lorsque je discute avec des proches sur ses sujets ( ce qui est énoncé est ce que je pense mais formulé de façon articulées et construite ) car ils ne sont un peu dans le déni alors que je leur est affirmé que la réflexion doit se baser sur la ville et le mode de vie , l'organisation de la vie collective, qu'il y a urgence s'arrêter, et se mettre à réfléchir, s'informer car la peur du bouleversement important des habitudes , la peur de manquer, de maintenir son train de vie qui est si difficile à envisager maintenant sera imposé brutalement par l’environnement, l'économie ou la géo-politique.. au royaume des aveugles, les borgnes sont roi ...

  • David Pesce

    Bonne conf, mais il y a quand même quelques raccourcis. Il est plus facile d'empêcher de partir loin en weekend et vacances que de supprimer la voiture dans les zones pavillonnaires. De même, la hauteur de construction n'est pas synonyme de densité. Par exemple, Les Tarterêts sont deux fois moins dense que Paris intra-muros.

  • Kubilaï Khan

    Ceux qui nous vendent les « métropoles vertes » comme une panacée sont les mêmes qui parlent de smart cities ultraconnectées, parfois en plein désert (voir le projet Neom des Saoudiens)... Cherchez l'erreur !

  • Emmanuel Lang

    J'adore vos commentaires, ils tous pertinents et éclairés, et oui Philippe fait partie des phares de notre humanité en perdition.

  • Jack Raven

    La ville a été une "invention" majeure de l'Humanité. Mais aujourd'hui, avec les moyens de communication modernes, elle est obsolète.

  • coaxial 31

    Mais la , au fait ...

  • Pierre-Marie Philipps

    Très intéressant! Merci!

  • GrosminetYTP

    "En finir avec l'espoir" tout court ça aurait fait un meilleur titre

  • Nicolas Arnaud

    Un exposé sur le fond peu rassurant car la plupart des solutions évoquées sont connues depuis longtemps et sont très peu praticables. Bihouix le dit d'ailleurs souvent lui même (ça va être très compliqué). La démétropolisation est une tarte à la crème que l'on entend depuis très longtemps, or rien ou presque. Pourquoi ? Parce que dans les faits c'est extrêmement difficile à faire. Les métropoles sont un condensé de services et d'opportunités uniques, ce n'est pas un hasard si elles attirent tout, les synergies en leur sein sont énormes, ce sont des écosystèmes complets. La démétropolisation, ça ne se décrète pas. Bref, tout cela est malheureusement peu convaincant.

  • Pascal Girault

    Merci

  • albert béral

    Devant un colloque d'architectes, c'est bien! Par contre... J'aimerais dire aux architectes d'arrêter de rêver de bâtir autant de nouveaux bâtiments, là est le crime. Même s'ils consomment peu, une infinité de bâtiments qui consomment peu consomme trop. Il faut juste arrêter de faire du neuf svp, Le problème des bâtiments neufs c'est la destruction des 50 millions de km2 de terre fertile naturelle qu'il reste à la vie pour se développer à cause des besoins en matériaux. Les architectes nous poussent à faire du neuf, mais les sociétés, les privés, tout-le-monde veut du neuf. On parle de voitures, mais le poids d'un bâtiment est largement supérieur!

  • Marie Dbl

    Démonstration certainement super intéressante et super drôle pour les architectes.

  • em
    em 

    go bestie

  • Lou Becarut

    Les dernières prévisions démographiques prévoient 4 millions d'habitants à la fin du siècle. Même avec 80% de la population, nos villes auront maigri.

  • Mat h

    Je me fais construire une maison secondaire et j'ai 5ha de terre....